Ca s'danse la tête contre les murs

On ne précise jamais aux gens de combien ils sont fous. On dit juste qu'ils ont perdu la boussole, qu'ils sont à côté de la plaque. Paumés quoi. Alors un peu plus un peu moins, finalement à quoi ca peut servir de savoir?

311010

" Les fous avaient souvent la liberté de se meler au reste de la population. Je savais bien que je n'etais pas moi-même totalement sain d'esprit. Tout comme lorsque j'etais enfant, je n'ignorais pas que j'avais quelque chose de bizare. Mon destin, j'en avais l'imperssion, c'etait d'etre assassin, détrousseur de banques, saint, violeur, moine ou ermite. Il me fallait un endroit isolé où me cacher. La cloche, c'etait immonde. Mais la vie du citoyen moyen et sain d'esprit, c'etait morne, pire que la mort meme. Il ne... [Lire la suite]
Posté par CaptainEo à 16:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]

311010

Souvenir d'un pas grand chose au sud de nullepart, à la mémoire d'un vieux dégueulasse.

C'est ça le problème avec la gnôle, songeai-je en me servant un verre. S'il se passe un truc moche, on boit pour essayer d'oublier. S'il se passe un truc chouette, on boit pour le fêter. Et s'il ne se passe rien, on boit pour qu'il se passe quelque chose.
Posté par CaptainEo à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
261010

"Stay out of My Territory"

Une craie s'est brisée en écrivant: Espoir.(ou l'art de mettre son blog à jour en refouillant dans le disque dur...)
Posté par CaptainEo à 01:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
231010

-Tu es un poisson-lune! -Je suis un poisson-lune... -Dis le encore, tu es un poisson-lune! -JE SUIS UN POISSON-LUNE!!!! Voilà ce qu'on peut résumer comme étant mon plus gros passe-temps de cette semaine, à défaut de ne plus pouvoir prendre de photos et ne plus voir grand monde.
Posté par CaptainEo à 03:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
211010

ZOMBIE WALK. PARIS 2010. J'ai eu le petit loisir d'aller sur Paris le week end dernier afin de profiter de la ZOMBIE WALK. Oui, l'évenement bizare où plusieurs centaines de zombies se baladent tranquillement en plein chatelet durant l'apres midi et manifestent leurs droits, de manger de l'humain par exemple, ou encore de grogner là où ils le veulent bien, et meme pour leurs "retraites à 600 ans.". Notons qu'à quelques rues de cela, des humains en chair et en os eux, manifestaient aussi pour leurs droits et certains ont... [Lire la suite]
Posté par CaptainEo à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
211010

A tout moment la rue peut aussi dire non. Un classique, à redécouvrir en acoustique. Et en plus de ça, je trouve cette chanson très d'actualité. EIFFEL! Wahou! Ca change de tout cette petite pop electronique merdique prémachée, recrachée, ravalée qu'on entends de tous les côtés en ce moment et qu'on essaye de faire passer pour de la musique! Ca reveille, et ca fait franchement du bien. (Mon appareil photo étant cassé, ca risque de mettre un bout de temps pour que je puisse reposter des nouvelles photos ici, mais bon,... [Lire la suite]
Posté par CaptainEo à 17:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

141010

Eiffel @RennesGogol Bordello @ParisGodspeed you Black Emperor @ParisCa promet pour mes oreilles. Dieu n'a pas fait de paupières pour les oreilles ahah!
Posté par CaptainEo à 00:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
131010

'Paraît que ça frappe une personne sur cent, une personne comme ça, au hasard. C'est tout ce qu'on m'a dit.
Posté par CaptainEo à 23:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
051010

  "Moi, là, je le sais plus pourquoi tous les matins je dois me lever pour aller attendre l’autobus si c’est pour monter dedans, aller à l’école, revenir de l’école, m’endormir, me réveiller pour revenir icitte et l’attendre encore. Je veux dire ! Tsé. Comme si rien ne s’était passé. Comme si on tournait en rond. Tsé. Comme si on revenait toujours au même carrefour alors qu’on est déjà en retard, qu’on a plus ben ben le temps de niaiser." Wajdi Mouawad - extrait d'Assoiffés "Il fallait attendre. Mais... [Lire la suite]
Posté par CaptainEo à 15:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
031010

Si j'avais des crayons de couleur Je te dessinerais des anti-antidépresseurs Si j'avais un ou deux marqueurs Je retracerais ta ligne du cœur
Posté par CaptainEo à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]