Ca s'danse la tête contre les murs

On ne précise jamais aux gens de combien ils sont fous. On dit juste qu'ils ont perdu la boussole, qu'ils sont à côté de la plaque. Paumés quoi. Alors un peu plus un peu moins, finalement à quoi ca peut servir de savoir?

210910

Orgesticulanismus, c'est un court-metrage que j'ai eu l'occasion de connaitre suite au Festival Premier Plan, d'Angers 2009. Je le trouve très bien fait, autant dans le fond que dans la forme, tres bien ficelé , très vrai et surtout très touchant. Il m'a vraiment marqué, alors je vous invite à le découvrir. Je pense qu'il peut interesser des gens portés par le cinéma, par l'animation, par l'art plastique, mais aussi par tous types de personnes. Car après tout, on est tous humains, tous différents, mais tous vulnérables.


"Je pense que c'est par le mouvement qu'on s'approprie sa propre vie, par la liberté d'aller de venir d'avoir des gestes d'amour, de tendresse, de colère peut importe. Et donc quand on est privé du mouvement comme je le suis, et comme beaucoup d'autres personnes le sont, je pense que si on veut survivre il faut réinventer le mouvement autrement. Ce qui se passe dans ma tête c'est pas purement cérébrale, c'est pas purement intellectuel, c'est une manière de me recréer un espace intérieur qui est aussi ma liberté."

Posté par CaptainEo à 20:39 - - Avis des Pirates -

Commentaires

Poster un commentaire